casque


casque

casque [ kask ] n. m.
• fin XVIe; esp. casco « tesson, crâne » puis « casque », de cascar « briser »; lat. pop. °quassicare casser
I
1Coiffure militaire qui couvre et protège la tête. Anciennt Armure de tête. armet, bassinet, heaume, morion, 2. salade. Sommet du casque. cimier, crête. Partie d'un casque protégeant la gorge ( gorgerin) , le menton ( mentonnière) , les oreilles ( oreillon) , la nuque, le front et les yeux ( mézail , visière) . Mod. Casque de dragon, de cuirassier. Casque à pointe : ancien casque des soldats allemands (et par ext. le soldat allemand portant ce casque). Le casque anglais, le casque français, le casque américain ont des formes différentes. Casque lourd, en acier. Casque léger, en matière plastique. — Par ext. Casques d'acier (trad. de l'all.) , nom d'un groupe nationaliste allemand créé en 1918. — Les Casques bleus : les troupes internationales de l'O. N. U.
2Coiffure protectrice. Casque de moto. Casque intégral. Casque de pompier, de scaphandrier. Casque colonial, en liège. Casque de chantier. Le port du casque est obligatoire dans certains sports, sur les chantiers. Casque de mineur, de spéléologue, muni d'une lampe.
3Fam. vx Casque à mèche : bonnet de nuit.
4Dispositif formé de deux écouteurs reliés par un serre-tête. Casque téléphonique. Casque d'un baladeur. Écouter au casque. Casque de radiotélégraphiste (dans un avion).
Appareil à air chaud, en forme de casque, qui sert à sécher les cheveux. séchoir. Être sous le casque.
5Cheveux. Casque d'or, nom de l'héroïne blonde d'une lutte entre apaches.
6Fam. La tête. Avoir le casque, mal à la tête.
IIFig.
1(1845) Protubérance cornée sur la tête ou le bec de certains oiseaux.
2(1771) Partie supérieure de la corolle, parfois du calice, de certaines fleurs. Le casque de la sauge.

casque nom masculin (espagnol casco, crâne, de cascar, briser) Coiffure de métal, de cuir, de plastique qui protège la tête : Casque de pompier, de motocycliste. Littéraire. Abondante et belle chevelure féminine. Appareil d'écoute radiophonique ou téléphonique comprenant deux écouteurs montés sur un support formant serre-tête. Botanique Chez diverses fleurs, partie supérieure de la corolle, recourbée en casque. Boucherie Partie du mouton, comprenant les épaules, les côtelettes découvertes, le collet et la poitrine. Coiffure Appareil électrique qui souffle de l'air chaud pour sécher les cheveux. Héraldique Ornement extérieur de l'écu, qui se place au-dessus de celui-ci. Zoologie Mollusque gastropode des mers chaudes, à coquille très épaisse et bossuée, recherchée pour faire des camées. ● casque (expressions) nom masculin (espagnol casco, crâne, de cascar, briser) Casque colonial, coiffure de liège utilisée dans les pays chauds. En casque, se dit d'une aiguière, d'une saucière en forme de casque retourné. Casques bleus, nom donné depuis 1956 aux membres de la force militaire internationale de l'O.N.U. ● casque (homonymes) nom masculin (espagnol casco, crâne, de cascar, briser) casque forme conjuguée du verbe casquer casquent forme conjuguée du verbe casquer casques forme conjuguée du verbe casquercasque (synonymes) nom masculin (espagnol casco, crâne, de cascar, briser) Héraldique. Ornement extérieur de l'écu, qui se place au-dessus de celui-ci.
Synonymes :

casque
n. m.
rI./r
d1./d Coiffure rigide, faite d'un matériau résistant, pour protéger la tête. Un casque de spéléologue. Le port du casque est obligatoire sur le chantier.
|| Casque intégral, qui protège le crâne, le visage et les cervicales.
d2./d Casque bleu: membre des forces d'interposition militaire de l'ONU.
d3./d Ensemble de deux écouteurs, appliqués sur les oreilles par un ressort cintré. Syn. (France, vx; Québec) écouteurs.
d4./d Appareil chauffant emboîtant la tête utilisé pour le séchage des cheveux.
d5./d (Québec) Bonnet de fourrure avec visière et rabats pour les oreilles.
(Souvent par plaisant.) Coiffure quelconque pour homme ou enfant. Petit casque.
Casque de bain: bonnet de bain.
|| Loc. Fam. En avoir plein le casque, son casque: en avoir par-dessus la tête, en avoir assez.
Parler à qqn dans le casque, le réprimander ou lui dire son fait.
rII./r
d1./d Mollusque gastéropode des mers chaudes dont on découpe l'épaisse coquille en fragments pour y sculpter des camées.
d2./d BOT Partie supérieure, en forme de casque, du calice ou de la corolle de certaines fleurs.
d3./d Protubérance sur la tête ou le bec de certains oiseaux.

⇒CASQUE, subst. masc.
I.— Coiffure rigide recouvrant la tête et généralement destinée à la protéger.
A.— Coiffure protectrice.
1. Coiffure militaire défensive généralement en cuir ou en métal. Casque à cimier, à mentonnière; casque d'airain, de fer. Le casque en tête et la lance au poing (SANDEAU, Sacs et parchemins, 1851, p. 23) :
1. L'ombre voilait et les monts et les plaines;
Tout reposait dans les camps ennemis;
Les casques d'or des guerriers endormis
Étincelaient au feu mourant des chênes.
BAOUR-LORMIAN, Ossian, Combat fingal et fantôme de Loda, 1827, p. 66.
2. Ah! les Prussiens avaient terriblement enfoncé le casque à pointe sur la dure tête alsacienne. Ils s'étaient mis à quatre-vingts millions pour cette opération. Mais là-dessous la tête dure subsistait intacte.
BARRÈS, Mes cahiers, t. 12, 1919-20, p. 92.
P. métaph. [Claudel] armé du casque empanaché de l'espérance (MAURIAC, Mémoires intérieurs, 1959, p. 189).
P. méton. La vie militaire. Changer la mitre pour le casque (BARANTE, Hist. des ducs de Bourgogne, t. 3, 1821-24, p. 228).
2. P. ext. Coiffure similaire protégeant du feu, du soleil. Casque d'aviateur, de pompier; casque colonial.
B.— P. anal. Coiffure rappelant d'une certaine manière la forme d'un casque.
1. Lang. pop. Casque à mèche (iron.). Bonnet de coton, bonnet de nuit :
3. ... j'emportai, autant qu'il m'en souvienne, deux ou trois chemises de nuit, un gilet de laine, ou peut-être de coton, et une demi-douzaine de bonnets de nuit, de ces bonnets de nuit, vraiment hideux, qu'on nommait casques à mèche, couvre-chefs emblématiques du bourgeois tranquille.
A. FRANCE, La Vie en fleur, 1922, p. 303.
2. [P. anal. de forme] Coiffure de femme enserrant la tête à la manière d'un casque. Coiffure, cheveux « en casque ». Son lourd casque de cheveux blonds (ZOLA, La Bête humaine, 1890, p. 162); son casque de cheveux roux (R. MARTIN DU GARD, Les Thibault, La Belle saison, 1923, p. 884); le casque d'or de ses cheveux (JOUVE, La Scène capitale, 1935, p. 198).
C.— P. méton., arg. La tête. Il en a dans le casque (BESCH. 1845). Il manque un clou à son casque. Il est un peu fou (BESCH. 1845). S'en donner dans le casque. Boire avec excès. (Cf. infra II B).
II.— Divers domaines techn.
A.— GÉOGR. Relief rappelant un casque dans sa partie concave. Un grand trou sur un plateau, (...) le casque de Lhéris (E. et J. DE GONCOURT, Journal, 1857, p. 338).
Rem. Attesté ds QUILLET 1965.
B.— MÉD. Casque neurasthénique. Céphalée donnant au malade l'impression de porter un casque lourd et pesant. Avoir le casque (lang. pop.). Avoir une violente migraine généralement à la suite d'un excès de table ou de boisson. Presque chaque jour, dès midi, j'ai le « casque » et comme une sourde migraine (LÉAUTAUD, Journal littér. 3, 1910-21, p. 96).
C.— SC. NATURELLES [Chez différentes espèces animales ou végétales] Plante ou partie d'une plante, animal ou partie de l'anatomie d'un animal reproduisant de manière plus ou moins fidèle la forme d'un casque.
1. BOT. Prolongement de la corolle ou du calice de certaines fleurs (éperon) qui évoque la forme d'un casque vu de profil. L'aconit est une fleur en casque (Ac. 1798-1932).
2. ENTOMOL. Partie solide recouvrant la tête de certains insectes. Nom sc. galea. Du peuple scarabée admirant les élytres, Les corselets luisans, les casques et les mitres (A. POMMIER, Crâneries et dettes de cœur, 1842, p. 196).
3. ORNITH. Protubérance calleuse surmontant la tête de certains oiseaux. Le casoar à casque, qui a des plumes comme un Saint-Cyrien (RENARD, Journal, 1895, p. 278); l'ému ou casoar sans casque (VERNE, Les Enfants du capitaine Grant, t. 2, 1868, p. 179).
4. ZOOL. Mollusque gastéropode univalve, dont la coquille comportant une extrêmité pointue évoque la forme d'un casque. Nom sc. cassis. Sous ces végétations se dérobaient et se montraient (...) les plus rares bijoux de l'écrin de l'océan, des éburnes, des strombes, des mitres, des casques (HUGO, Les Travailleurs de la mer, 1866, p. 281).
D.— TECHNOL. Appareil rappelant la forme du casque.
1. COIFFURE. Appareil chauffant monté sur support servant à sécher les cheveux chez les coiffeurs de dames ou à domicile.
2. TÉLÉCOMM. et TECHN. DE L'AUDIO-VISUEL. Casque téléphonique; casque à écouteurs. Appareil récepteur muni de deux écouteurs reliés entre eux par un support qui enserre la tête un peu à la manière d'un casque. Ainsi offrait-il très exactement l'apparence d'un radio-télégraphiste avec son casque sur la tête (AMBRIÈRE, Les Grandes vacances, 1946, p. 281).
Prononc. et Orth. :[kask]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. Apr. 1578 « armure de tête » (BRANTÔME, Traité des duels, éd. de 1787, t. VIII, p. 48 ds GAY) [SCHMIDT, p. 87 et RUPP., p. 51, donnent ce mot comme attesté dep. le XVe s., O. Basselin ds LITTRÉ, mais il s'agit d'un texte remanié aux XVIe-XVIIe s., v. CIORANESCU 16e, n° 13225]. Empr. à l'esp. casco « id. », attesté dep. ca 1140 (Cantar del mio Cid d'apr. COR.), également « crâne » (ca 1295, ibid.) et « tesson » (ca 1495, ibid.), déverbal de cascar « briser », empr. au lat. vulg. quassicare, dér. de quassare (casser; REW3, n° 6941; COR., s.v. casco; FEW t. 2, p. 1436; BL.-W.5; DAUZAT 1973; EWFS2; pour l'évolution sém. de l'esp. casco, cf. lat. testa, tête). L'hyp. de Spitzer (ds Mod. Lang. Notes, t. 64, pp. 44-46) faisant de casque un dér. régr. de casquet attesté de 1556 à 1704 se heurte à des difficultés phonét. et historiques. Fréq. abs. littér. :979. Fréq. rel. littér. :XIXe s. : a) 1 230, b) 1 778; XXe s. : a) 1 632, b) 1 178. Bbg. DUCH. 1967, § 9.6, 66.2, 70.7. — GOTTSCH. Redens. 1930, p. 276, 311. — ROMMEL (A.). Die Entstehung des klassischen französischen Gartens im Spiegel der Sprache. Berlin, 1954, p. 75, 83. — RUPP. 1915, pp. 51-52. — SAIN. Lang. par. 1920, p. 271. — SAIN. Sources t. 1 1972 [1925], p. 109; t. 3 1972 [1930], p. 349. — SANDMANN (M.). Monter à cheval und die Frage situationsbezogener Ausdrucksvarianten. Rom. Jahrb. 1962, t. 13, pp. 23-24. — SPITZER (L.). Casket, cask. Mod. Lang. Notes. 1949, t. 64, pp. 44-46.

casque [kask] n. m.
ÉTYM. Fin XVIe; esp. casco « tesson, crâne », puis « casque », de cascar « briser », du lat. pop. quassicare. → Casser.
———
I Coiffure rigide recouvrant la tête afin de la protéger; ce qui rappelle la forme d'un casque.
1 Coiffure militaire, généralement en cuir ou en métal, qui couvre et protège la tête. (anciennt) Armure (de tête); armet, bassinet, bourguignotte, cabasset, capeline, heaume, morion, salade. || Calotte d'un casque. Timbre. || Sommet du casque. Apex, cimier, crête. || Partie d'un casque protégeant le nez ( Nasal), la gorge ( Gorgerin), le menton ( Mentonnière), les oreilles ( Oreillon), la nuque ( Couvre-nuque), le front et les yeux ( Mézail, visière). || Casque morné, à visière close. || Fentes dans la visière close d'un casque. Ventail, vue. || Casque de tournoi.
1 Il sortait de leur casque un souffle d'épopée (…)
Hugo, la Légende des siècles, XX, Les quatre jours d'Elciis, I.
(Époque moderne et contemporaine). || Casque de dragon, de cuirassier. || Casque à pointe : ancien casque des soldats allemands (et, par ext., le soldat allemand portant ce casque). || Le casque anglais, le casque français, le casque américain… ont des formes différentes. || Casque lourd, en acier. || Casque léger, en matière plastique.
Par métonymie. || Casques d'acier (trad. de l'all.) : nom d'un groupe nationaliste allemand créé en 1918.(1960, in D. D. L.). || Casques bleus, nom donné aux troupes internationales de l'O. N. U. Onusien (forces onusiennes).
1.1 Premier contingent : le 9 août, le Conseil de sécurité demande à la Belgique de retirer ses troupes du Katanga et autorise le secrétaire général à envoyer des Casques bleus à Élisabethville.
Jean Ziegler, Main basse sur l'Afrique, p. 252.
2 Coiffure protectrice. || Casque de motocycliste. || Les motocyclistes et les cyclomotoristes doivent porter le casque.(1966). || Casque intégral : casque emboîtant qui protège toute la tête, bouche et menton compris, avec une visière transparente s'abaissant sur les yeux.Casque d'aviateur.Casque de pompier.Casque de scaphandrier.Le port du casque est obligatoire dans certains sports, sur les chantiers. || Casque de mineur ( 1. Barrette), de spéléologue, muni d'une lampe.
2 Ils (des joueurs de rugby américains) ont le crâne protégé par un casque à bourrelets, et de même les tibias par des jambières à la romaine.
G. Duhamel, Scènes de la vie future, XII, p. 180.
Vieilli. || Casque colonial : coiffure renforcée de liège, destinée à protéger la tête du soleil.
3 Fam., vx. || Casque à mèche [kaskamɛʃ]  : bonnet de coton, bonnet de nuit.On rencontre la graphie plaisante casquamèche :
2.1 La ville avait pris le dessus sur les pensées d'Armand (…) Les lettres d'or aux balcons des commerces de gros, baroques et lyriques, achevaient de déconcerter ses yeux neufs (…) Des hercules en casquamèche le bousculèrent. Il se sentait petit au milieu (…) de ces torses de lutteurs asservis.
Aragon, les Beaux Quartiers, p. 319.
4 Dispositif qui coiffe la tête. || Casque téléphonique ou radiophonique, casque d'écoute : appareil récepteur constitué par deux écouteurs reliés entre eux par un support formant serre-tête. || Écouter au casque. || Le casque d'un walkman. || Casque de radiotélégraphiste (sur un avion).
Appareil à air chaud, en forme de casque, qui sert à sécher les cheveux. Séchoir. || Être sous le casque.
2.2 Des clientes étaient assises, coiffées du casque qui séchait leurs cheveux. Des employées en blouse blanche virevoltaient autour d'elles. Une autre trônait à la caisse.
P. Guth, le Mariage du naïf, p. 109.
tableau Noms d'appareils.
5 Par métaphore (cheveux). || Un casque de cheveux noirs.Par métonymie. || Casque d'or : nom de l'héroïne blonde d'une lutte entre Apaches (→ 2. Apache, cit. 1). || Casque d'or, film de Jacques Becker (1952) inspiré par ce fait divers.
3 Je me représentai sa majesté native,
Son regard de vigueur et de grâces armé,
Ses cheveux qui lui font un casque parfumé.
Baudelaire, les Fleurs du mal, Spleen et idéal, XXXII.
4 (…) un front carré dans un casque de cheveux très noirs.
Paul Bourget, le Disciple, IV, p. 159.
Spécialt. Coiffure féminine où les cheveux sont relevés en cimier. || Cheveux en casque.
6 Par métonymie. Fam. (Dans des loc.). La tête.(1710, in D. D. L.). S'en donner dans le casque : s'enivrer. — ☑ Avoir le casque : éprouver une violente migraine pour avoir trop bu (→ Gueule de bois).
7 Blason. Représentation d'un casque, d'un heaume sur l'écu ou en ornement extérieur.
5 Qu'est devenue la distinction des casques et des heaumes (…) il ne s'agit plus de les porter de front ou de côté, ouverts ou fermés (…)
La Bruyère, les Caractères, XIV, 5.
———
II Sc. nat. Plante ou animal qui évoque, en tout ou partie, la forme d'un casque.
1 (1771). Bot. Pièce supérieure, dont le profil voûté évoque un casque (du calice ou de la corolle de certaines fleurs). || Le casque d'un calice.Fleur en casque, ayant cette forme. || L'aconit, la sauge, les orchidées sont des fleurs en casque.
2 (1845). Zool. Appendice calleux qui surmonte la tête ou le bec (de divers oiseaux). || Le casque corné du casoar.Partie rigide de la tête (de certains insectes).
3 (1676). Mollusque gastéropode univalve à coquille renflée et spiralée (n. sc. : Cassis).
6 Les fonds étaient clairs. Un ami Saintois (de l'archipel des Saintes) leur laissait sa barque, et en échange, ils lui ramenaient des poissons armés et ces grands coquillages appelés « casques ».
Claude Courchay, la Vie finira bien par commencer, p. 186.
DÉR. Casqué, 1. casquer, casquette.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • casqué — casque [ kask ] n. m. • fin XVIe; esp. casco « tesson, crâne » puis « casque », de cascar « briser »; lat. pop. °quassicare → casser I ♦ 1 ♦ Coiffure militaire qui couvre et protège la tête. Anciennt …   Encyclopédie Universelle

  • Casque D'or —  Pour le trophée de hockey sur glace suédois, voir Casque d or (Suède). Casque d or est un film français réalisé par Jacques Becker, sorti en 1952. Inspirée de l histoire d Amélie Élie surnommée Casque d Or. Sommaire 1 Synopsis …   Wikipédia en Français

  • Casque F1 — Casque F1, avec son écran facial. Prototype de casque F1 ayant servi aux essais …   Wikipédia en Français

  • casque — CASQUE. s. m. Arme défensive qui garantit la tête, et qui sert de coisture. Une armure complète avec le casque, la cuirasse, les brassards, les gantelets, etc. Tous les Chevaliers du Tournoi avoient le casque en tête.Casque. Les Botanistes… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • casqué — casqué, ée (kas ké, kée) adj. 1°   Couvert d un casque. •   Istobad ne doutait pas qu étant casqué, brassardé, il ne vînt à bout du champion, VOLT. Zadig, 21. 2°   Terme de numismatique. Qui a un casque. Tête casquée. 3°   Terme de zoologie. Qui… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • casque — CASQUE. s. m. Heaume, salade. Le casque en teste. On dit, En termes de raillerie quand quelqu un est enyvré, Il en a dans le casque. On appelle, Casque, en termes de blason, le heaume ou timbre qui est dessus l escusson. Casque en face. casque… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Casque — (k[.a]sk), n. [F. casque, fr. Sp. casco See {Cask}.] A piece of defensive or ornamental armor (with or without a vizor) for the head and neck; a helmet. [1913 Webster] His casque overshadowed with brilliant plumes. Prescott. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • casque — armor for the head, 1570s, from Fr. casque (see CASK (Cf. cask)) …   Etymology dictionary

  • casque — Casque, ou Casquet, m. acut. Est une espece d armure de fer pour la teste de l homme de pied, laquelle luy couvre le test jusques aux aureilles, Galea. En l ordonnance du Roy Francois premier, touchant les services à quoy sont tenus ceux qui… …   Thresor de la langue françoyse

  • casque — [kask] n. [Fr: see CASK] 1. a helmet 2. Anat. Zool. a helmetlike process or part casqued adj …   English World dictionary


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.